Le 2,5-diméthylfurane : un carburant d’avenir